Rouge, noir, blanc, bleu: ce que chaque fil de ventilateur de plafond signifie – choix des appareils

Pourquoi les devis d'électricien sont-ils aussi élevés ? Cliquer sur ce bouton pour comprendre les calculs !

Chaque câble de ventilateur de plafond a une fonction particulière pour que le ventilateur fonctionne correctement et en toute sécurité. Bien que quatre fils différents soient impliqués, il n’est pas difficile de connecter un ventilateur de plafond. Voici une brève description de chaque fil qui peut être utile lors de l’installation d’un ventilateur. Comme avec tout autre appareil électrique, assurez-vous de couper l'alimentation principale avant de commencer l'installation ou la réparation.

Codes de couleur de câblage

Avant de lire ces informations, il est important de noter qu'il existe différents codes de codage par couleur dans les différents pays du monde. Les codes de couleur de couplage en Europe ne sont pas les mêmes qu'en Amérique du Nord. Par conséquent, veillez à utiliser le schéma de câblage approprié pour votre ventilateur spécifique dans votre région avant de tenter d'installer un ventilateur de plafond. Ici, nous allons décrire les couleurs de fil conformément aux codes de couleur de cordon pour les États-Unis et le Canada.

Fil rouge

Un ventilateur de plafond est généralement constitué de deux parties principales: le ventilateur et une unité d'éclairage. Le fil rouge ou rayé est le fil chaud pour le luminaire du ventilateur de plafond. Par conséquent, si le ventilateur de plafond n’est pas équipé d’un luminaire, il ne portera que les trois autres fils mentionnés dans les sections suivantes. De plus, ce fil peut aussi venir directement de l'interrupteur principal pour être toujours allumé.

Fil noir

Le fil noir est le fil chaud principal, qui provient généralement de l'interrupteur principal. Ce cordon est toujours allumé, alors assurez-vous qu'il n'y a pas de courant lorsque vous le manipulez directement pour éviter de l'endommager. Étant le fil chaud le plus important, la fonction principale du fil noir est d’alimenter le moteur du ventilateur.

Fil blanc

Le fil blanc du ventilateur de plafond est le neutre principal, à la fois pour le luminaire et le moteur du ventilateur. Lors de l'installation du ventilateur de plafond, ce fil blanc doit être fixé au deuxième fil neutre des fils du boîtier. Mais le fil blanc du câblage de la maison peut également comporter un morceau de ruban adhésif indiquant qu'il est utilisé à une autre fin. Recherchez donc des marqueurs avant d'ajouter quoi que ce soit.

Fil bleu ou fil vert

Comme il existe de nombreux codes de couleur, la fonction exacte du fil bleu n’est pas clairement définie, mais vous pouvez utiliser le schéma de câblage de chaque onglet pour en apprendre plus sur son fonctionnement.

Un autre fil important est généralement un vert, qui est utilisé pour mettre à la terre tous les systèmes du ventilateur de plafond. Selon le code de couleur, vous pouvez avoir un fil bleu ou vert, ou les deux, en plus des trois autres.

Lorsque vous travaillez avec un système de câble de ventilateur de plafond, il est important de savoir ce que vous faites et de travailler de la manière la plus sûre possible. Par conséquent, même en cas de coupure de courant, il est recommandé de vérifier si tout est coupé. Si vous essayez de réparer le ventilateur de plafond mais que vous ne comprenez pas le câblage, il est fortement recommandé de faire appel à un électricien professionnel.

Pourquoi les devis d'électricien sont-ils aussi élevés ? Cliquer sur ce bouton pour comprendre les calculs !



Dresser un état des lieux de l’installation en place Avant de commencer à refaire son réseau domestique, il est essentiel d’effectuer un audit de l’installation existante, cela pour faire le point sur son état de fonctionnement, les risques éventuels générés et les travaux à consacrer. Il est à spécifier à ce propos que le diagnostic immobilier est un document obligatoire lors d’une vente ou d’une location immobilière quand l’installation intérieure électrique a plus de quinze ans. Ce diagnostic doit être réalisé par un professionnel agréé pour être officialisée. Au terme de cet état des lieux, le nouveau schéma électrique à suivre se accentue et fait voir les prestations à consacrer, concernant notamment des changements de câbles et de fils électriques, le changement du tableau électrique, des protections… ainsi que l’intégration d’interrupteurs et autres équipements indispensables. Les normes à respecter C’est la norme électrique NF C15-100 qui régit les installations électriques neuves au sein d’une habitation, cela avec l’objectif de garantir une sécurité idéale aux occupants du logement. Cette norme prévoit ainsi un certain nombre de points, parmi lesquels la présence d’une défense différentielle pour tout départ de circuit ; la présence de disjoncteurs pour tout circuit ; des obligations spécifiques pour les pièces considérées comme étant à risque, à l’image de la salle de bain et la cuisine ; ou encore la présence d’une prise de terre. La réalisation des travaux Une fois les plans fabriqués, on commencera par retirer l’ancienne installation, après avoir fait attention à couper le courant. concrètement, refaire son réseau domestique d’électricité passe par le repérage des différents composants de l’installation, l’insertion de gaines puis des fils électriques dans les gaines, ou aussi le changement du tableau électrique avec la totalité des raccordements inhérents. Trois genres de pose peuvent être envisagées pour refaire son installation intérieure électrique : la pose apparente, l’organisation mixte et la mise en place encastrée. Ultime phase mais non la moindre, la mise en marche de l’installation permet de contrôler que chaque circuit marche comme initialement prévu.

Laisser un commentaire