Lapin autochtone – Wikipedia – travaux en électricité

Pourquoi les devis d'électricien sont-ils aussi élevés ? Cliquer sur ce bouton pour comprendre les calculs !

FR au niveau national ou domestiqué lapin (Oryctolagus cuniculus) -Plus connu comme un lapin de compagnie, un lapin, ou un lapin– Y a-t-il une variété domestiquée de l'espèce de lapin européen? Un lapin domestique en tant qu'animal domestique peut être considéré comme un animal de compagnie, en fonction de sa taille. Un lapin mâle est connu comme un argent, une femme est une DOE, et un jeune lapin en est un trousse ou chaton.

Les Romains ont commencé à exploiter les lapins comme source de nourriture et de fourrure. Ils ont été gardés comme animaux de compagnie dans les pays occidentaux depuis le 19ème siècle.[1] Au début des années 1980, l’idée du lapin domestique en tant que colocataire, un soi-disant lapin domestique, a été promu. Les lapins peuvent recevoir une formation de poubelle et peuvent venir quand on les appelle, mais ils ont besoin de formation et peuvent endommager une maison qui n'est pas "sûre pour les lapins". Les lapins indésirables finissent dans des abris pour animaux, surtout après la saison de Pâques.[2] Parce qu'ils sont devenus envahissants en Australie, les lapins sont interdits dans le Queensland.[3]

histoire[[[[éditer]

Des marins phéniciens visitent les côtes espagnoles vers le XIIe siècle av. J.-C., faisant échouer le lapin européen pour une espèce de sa patrie (hyrax des rochers) Procavia capensis), lui a donné le nom en Shepan jambon (pays ou île des hyrax).[[[[référence nécessaire]

Virgin & Child avec Sainte Catherine d'Alexandrie et un lapin, Titien (vers 1530)

La prison des lapins en tant que source de nourriture est déjà enregistrée au Ier siècle avant notre ère, lorsque l’écrivain romain Pliny the Elder décrivit l’utilisation de cabanes de lapin, ainsi que les pièces jointes appelées leporaria [fr].[1] Une théorie controversée est qu'une corruption du nom du lapin utilisé par les Romains est devenu le nom latin de la péninsule, Hispanie.[4] À Rome, les lapins ont été élevés dans de grandes colonies clôturées.[[[[référence nécessaire]

Au 19ème siècle, les lapins ont commencé à sponsoriser des expositions et des foires de lapins en Europe occidentale et aux États-Unis, alors que l'animal commençait à émerger. Des races de bétail différentes ont été créées et modifiées aux fins de la pratique, à la différence des races créées exclusivement pour la nourriture, la fourrure ou la laine. L'apparition du lapin en tant qu'animal domestique a commencé à l'époque victorienne.[[[[référence nécessaire]

La possession du lapin comme animal de compagnie à partir du 19ème siècle coïncide avec les premières différences de squelette observables entre les populations sauvages et domestiques, bien que les lapins en captivité aient été exploités pendant plus de 2000 ans.[1] Les lapins domestiques sont populaires aux États-Unis depuis la fin du XIXe siècle. Ce qui est devenu connu sous le nom de Belgian Hare Boom a commencé avec l'importation du premier lièvre belge d'Angleterre en 1888 et peu de temps après la création de la American Belgian Hare Association, le premier club de lapin d'Amérique. De 1898 à 1901, plusieurs milliers de lièvres belges ont été importés en Amérique.[5] Aujourd'hui, le lièvre belge est l'une des races les plus rares, avec seulement 132 exemplaires trouvés aux États-Unis lors d'un recensement en 2015.[6]

L'Association américaine des éleveurs de lapins (ARBA) a été fondée en 1910. Elle est l'autorité nationale chargée de l'élevage des lapins et de l'élevage des lapins avec un standard uniforme de perfection, d'enregistrement et de système judiciaire. Le lapin domestique continue d'être populaire comme animal de spectacle et animal de compagnie. Plusieurs milliers d'expositions de lapin ont lieu chaque année et sont sanctionnées au Canada et aux États-Unis par ARBA. Aujourd'hui, le lapin domestique est le troisième animal mammifère le plus populaire au Royaume-Uni pour les chiens et les chats.

Les lapins ont été et continuent d'être utilisés dans les travaux de laboratoire comme anticorps contre les vaccins et la recherche en toxicologie dans le système reproducteur masculin. L’Environmental Health Perspective, publié par l’Institut national de la santé, déclare: "The Rabbit [is] un modèle extrêmement précieux pour l'étude des effets de produits chimiques ou d'autres stimuli sur le système reproducteur masculin. "Selon la Humane Society des États-Unis, les lapins sont également largement utilisés dans l'étude de l'asthme bronchique, de la prophylaxie sédative, de la fibrose kystique, du diabète et du cancer. Des défenseurs des droits des animaux se sont opposés aux tests sur les animaux à des fins non médicales, tels que les tests esthétiques. et des produits de nettoyage, ce qui a permis de réduire l'utilisation de lapins dans ces régions.[[[[référence nécessaire]

terminologie[[[[éditer]

Les lapins sont appelés dollars; les femmes s'appellent marques. Une période plus ancienne pour un lapin adulte est Coney, en même temps que lapin une fois mentionné que les jeunes animaux.[7] Un autre terme pour un jeune lapin est lapin, bien que ce terme soit souvent utilisé de manière informelle (en particulier par les enfants) chez les lapins en général, en particulier les animaux domestiques. Plus récemment, le terme trousse ou chaton a été utilisé pour désigner un jeune lapin. Un jeune lièvre s'appelle un leveret; Ce terme est également utilisé de manière informelle pour un jeune lapin. Un groupe de lapins est appelé "colonie" ou "nid".[8]

biologie[[[[éditer]

génétique[[[[éditer]

L’étude de l’éthique canine intéresse les amateurs, les industries de la fibre et de la fourrure, les chercheurs en médecine et l’industrie de la viande. Chez les lapins, la génétique de la santé et de la diversité des lapins est cruciale. L'industrie de la fibre et de la fourrure se concentre sur la génétique de la couleur du pelage et des propriétés des cheveux. Dans l’environnement de la recherche biomédicale et pharmaceutique, l’éthique canine est importante pour la recherche sur les organisations modèles, la production d’anticorps et les tests de toxicité. L'industrie de la viande dépend de la génétique pour la résistance aux maladies, les conditions de conversion des aliments et le potentiel de reproduction des lapins.

Le génome canin a été séquencé et est accessible au public.[9] L'ADN mitochondrial a également été séquencé.[10] En 2011, des parties du génome du chien ont été re-séquencées plus en profondeur pour révéler des variations dans le génome.[11]

Il existe 11 groupes de couleur (ou locus) chez le lapin. Le pelage d'un lapin contient soit deux pigments (phéomélanine pour le jaune et eumélanine pour le brun foncé), soit aucun pigment (pour un lapin albinos). Des grappes de gènes de couleur ainsi que leurs modificateurs contrôlent des aspects tels que les motifs de coupe (par ex. néerlandais ou Anglais marquages), les teintes et leur intensité ou dilution, et le placement de rubans sur la tige du cheveu (par exemple, la formation d'argent).

régime[[[[éditer]

En tant que raffinement du régime alimentaire habituel des lapins, le régime alimentaire habituel des lapins est souvent fonction du but recherché. Montrez aux lapins qu'ils mangent pour leur santé, à leurs systèmes musculo-squelettiques puissants et à des lapins similaires destinés à la production et à l'état optimaux de vestes. Les lapins à base de lapins mangent pour une production de viande rapide et efficace, tandis que les lapins dans les milieux de la recherche ont des régimes étroitement contrôlés pour des cibles spécifiques. Les besoins nutritionnels du lapin domestique peuvent également être axés sur le développement d'un physique permettant la livraison en toute sécurité de grandes portées de trousses saines. Optimiser les coûts et produire des tabourets conformes aux réglementations locales en matière de déchets peuvent également être des facteurs.[12] Le régime alimentaire d'un lapin domestique vise également son objectif: être un compagnon sain et durable.

Le foin constitue une partie importante du régime alimentaire de tous les lapins et constitue une partie importante des granulés alimentaires commerciaux formulés pour les ménages et disponibles dans de nombreuses régions. Les granules sont généralement administrés à des lapins adultes en quantités limitées une ou deux fois par jour pour imiter leur comportement naturel et prévenir l'obésité. Il est recommandé de donner chaque jour une petite cuillère à thé d'un coquetier rempli de pellets aux lapins adultes. La plupart des granulés de lapin sont à base de luzerne pour les protéines et les fibres, les autres grains complétant les besoins en glucides. Des aliments pour lapin de type "Muesli" sont également disponibles, ils contiennent des composants séparés, par exemple: carotte séchée, flocons de pois et granulés de foin, par opposition à un granulé lisse. Ceux-ci ne sont pas recommandés car les lapins choisiront les parties préférées et laisseront les autres. Les aliments de style muesli ont souvent une teneur en fibres plus faible que celle des aliments granulés pour lapin, et de nombreuses études ont montré qu'ils augmentaient le risque d'obésité et de maladies dentaires. Des minéraux et des vitamines sont ajoutés lors de la production de pellets de lapin pour répondre aux besoins nutritionnels du lapin domestique. Outre les granulés, de nombreux distributeurs de lapins commerciaux nourrissent également un ou plusieurs types de foin en vrac, pour leur fraîcheur et leurs composants cellulosiques importants. La luzerne est particulièrement recommandée pour les besoins de croissance des jeunes lapins.[13]

indigestion[[[[éditer]

Les lapins sont des fermenteurs de l'intestin postérieur et ont donc un caecum élargi. Cela permet à un lapin de digérer, par fermentation, ce qu’il ne pourrait pas métaboliser autrement.

Une fois que le lapin a ingéré des aliments, ceux-ci descendent dans l'œsophage et passent par une petite valve appelée cardia. Chez le lapin, cette valve est très bien prononcée et empêche le lapin de vomir. La nourriture pénètre dans l'estomac après avoir traversé le cardia. Les aliments se déplacent ensuite vers l'estomac et l'intestin grêle, où la majeure partie de la récupération et de l'absorption des nutriments a lieu. La nourriture passe ensuite dans le côlon et finalement dans le caecum. Les contractions du muscle péristaltique (ondes de mouvement) aident à séparer les particules fibreuses et non fibreuses. Les particules non fibreuses sont ensuite remontées dans le côlon, à travers la valve iléo-cæcale et dans le cæcum. Les bactéries symbiotiques présentes dans le caecum aident à digérer les particules non fibreuses en une substance plus facile à gérer sur le plan métabolique. Au bout de trois heures à peine, un "granule" doux et fécal, appelé cécotrope, est expulsé de l'anus du lapin. Le lapin mange instinctivement ces granulés en forme de raisin, sans les mâcher, en échange de garder le revêtement muqueux intact. Cet enrobage protège les bactéries riches en vitamines et en nutriments de l'acide gastrique jusqu'à ce qu'il atteigne l'intestin grêle, où les nutriments du cécotrope peuvent être absorbés.[14][15]

Les granulés mous contiennent une proportion suffisamment importante d'éléments nutritifs essentiels à la santé du lapin. Cette matière fécale douce est riche en vitamine B et en d'autres nutriments. Le processus de coprophagie est important pour la stabilité de l'hygiène digestive du lapin car c'est un moyen important pour un lapin de recevoir de la vitamine B sous une forme utile pour le système digestif.[16] De temps en temps, le lapin peut laisser ces pellets autour de leur cage; Ce comportement est inoffensif et est généralement lié à un bon apport alimentaire.

Lorsque les pellets coupés sont humides et coulants (semi-liquides) et collent au lapin et aux objets environnants, on les appelle cécotropes mous intermittents (ISC). Cela diffère de la diarrhée normale et est généralement causé par une alimentation trop riche en glucides ou trop pauvre en fibres. Les fruits mous ou les produits de salade tels que la laitue, les concombres et les tomates sont des causes possibles.

reproduction[[[[éditer]

Meute de lapin suce de sa mère

Les lapins ont la réputation d'être des reproducteurs fertiles et le méritent, en partie parce qu'ils atteignent rapidement la race. Pour prévenir les enfants non désirés et améliorer la santé et le comportement du lapin, ceux-ci peuvent être stérilisés par la maturité sexuelle: 4 à 5 mois pour les petites races (par exemple, Mini Rex, nain des Pays-Bas), 5 à 6 mois pour les races de taille moyenne (par exemple, Rex, Nouvelle-Zélande) et 6-7 mois pour les grandes races (par exemple, vierge flamande). Les mâles ont généralement besoin de plus de temps pour atteindre la maturité sexuelle que cela, et ils obtiennent généralement le sperme adulte en 6 à 7 mois.

Les lapins, comme tous les mammifères, produisent du lait pour leurs petits. Les femelles ont de six à huit mamelons et produisent du lait pendant quatre semaines après la naissance.[17] Le lait de lapin est relativement riche en gras, en pourcentage de la masse. Alors que la plupart des espèces produisent environ 5% de matière grasse laitière, les lapins en produisent 12%. Le tableau extrait ci-dessous compare les propriétés du lait chez les mammifères.[18]

espèce graisse
%
protéine
%
lactose
%
Aske
%
global
solides
%
Phoque gris 53,2 11.2 2.6 0,7 67,7
Polar Bear 31,0 10.2 0,5 1.2 42,9
lapin 12.2 10.4 1.8 2.0 26,4
bison 1.7 4.8 5.7 0,96 13.2
baudet 1.2 1.7 6.9 0,45 10.2

Johann Daniel Meyer (1752)

La maladie est rare lorsque les lapins sont élevés dans des conditions d'hygiène et reçoivent suffisamment de soins. Les lapins ont les jambes fragiles, en particulier dans la colonne vertébrale, et ont besoin d'un soutien sur l'abdomen ou le bas lorsqu'ils sont ramassés.

Les lapins stérilisés ou stérilisés gardés à l'intérieur avec les soins appropriés peuvent avoir une durée de vie de 8 à 12 ans, les rabbins mixtes vivant généralement plus longtemps que les familles de races, et les pères nains ayant une durée de vie moyenne plus longue que les grandes races.[19] Le record du monde du lapin vivant le plus longtemps est de 18 ans.[19]

Les lapins rongeront presque tout, y compris les fils électriques (pouvant éventuellement conduire à des coupures électriques), les plantes et les matériaux potentiellement toxiques, tels que les tapis et les tissus, susceptibles de provoquer des obstructions intestinales pouvant mettre la vie en danger, de sorte que les zones auxquelles ils ont accès doivent être protégées.[20][21][22]

La stérilisation[[[[éditer]

Les organisations spécialisées dans le lapin et les vétérinaires recommandent que les lapins de compagnie soient stérilisés ou neutralisés par un vétérinaire expérimenté.[23][24]:123 Les avantages pour la santé de l'altération chirurgicale des lapins comprennent une longévité accrue et (pour les femmes) un risque réduit de cancer de l'ovaire et du col utérin ou de l'endométrite.[24]:195-9[25][19] La stérilisation ou la stérilisation réduit l’agression contre les autres lapins ainsi que le marquage territorial (en particulier chez les hommes) chez les deux lapins.[25][26][27] Les lapins présentent un risque élevé de complications liées à l'anesthésie et l'infection dans la zone chirurgicale est une autre préoccupation majeure.[28] Comme les animaux inchangés ne sont pas aussi susceptibles de former des liens sociaux agréables, la stérilisation et la stérilisation favorisent des interactions moins stressantes.

vaccinations[[[[éditer]

Dans la plupart des juridictions, y compris aux États-Unis (sauf lorsque la réglementation locale en matière de contrôle des animaux l’impose), les lapins n’ont pas besoin de vaccination. Des vaccins existent pour la maladie hémorragique du lapin et la myxomatose.[29] Ces vaccinations sont généralement administrées chaque année, à deux semaines d'intervalle. En cas d'épidémie de myxomatose localement, ce vaccin peut être administré tous les six ans pour une protection supplémentaire.[30] La vaccination contre la myxomatose n'est pas disponible dans tous les pays, y compris en Australie, de peur que cette immunité ne soit transmise aux lapins sauvages. Cependant, certains vétérinaires les recommandent comme prophylactiques, là où ils sont légalement disponibles.[24]:182 Au Royaume-Uni, la vaccination combinée contre la myxomatose et la VHD1 est réalisée par Nobivac, appelée Myxo-RHD. Elle est administrée annuellement. En raison de l'incidence croissante de VHD2, il est maintenant recommandé que les lapins reçoivent un vaccin supplémentaire contre le RHD2, une étiquette pour ce qui est du filovak. Le vaccin est administré 2 semaines après d'autres vaccins. Il peut être administré tous les six mois à des lapins dont on pense qu'ils sont plus à risque.

dégriffage[[[[éditer]

Un lapin ne peut pas être clarifié. Manques manquants au bas des pieds, un lapin a besoin de ses griffes pour être bien en traction. Retrait des griffes, il sera impossible de se tenir debout.[31][32]

Immobilité tonique[[[[éditer]

La gestion du stress est un aspect important du comportement des lapins. On peut attribuer ce phénomène à une partie du cerveau connue sous le nom de zone tegmentale ventrale (VTA). Les neurones dopaminergiques de cette partie du cerveau libèrent l'hormone dopamine, généralisée sous la forme feel-good hormone. Chez l'homme, la dopamine est libérée par diverses actions, notamment l'activité sexuelle, la toxicomanie et même la consommation de chocolat. Cependant, les lapins sont relâchés dans le cadre d'un mécanisme de manipulation dans un état de peur ou de stress accru et ont un effet calmant. De la dopamine a également été trouvée dans le cortex préfrontal médial du lapin, le noyau accumbens et l'amygdale.[33] Les réponses physiologiques et comportementales à l’immobilité tonique induite par l’homme (TI, parfois désignée par «tranchage» ou «jouer au mort») se sont révélées être révélatrices d’une situation de stress motivée par la peur, confirmant sa volonté de tenter d’accroître la liaison entre les lapins et les lapins. les propriétaires – pensant que les lapins l'apprécient – sont mal placés.[34] Cependant, certains chercheurs ont conclu que l’induction d’IT chez le lapin était appropriée pour certaines procédures, car elle comportait moins de risques que l’anesthésie.[34]

Sårhocker[[[[éditer]

La formation de plaies ouvertes sur les côtelettes du lapin, souvent appelé sårhocker, est un problème souvent causé par des lapins plus lourds maintenus en cage avec un plancher métallique[35] ou sol solide sale. Le problème est particulièrement répandu chez les lapins à fourrure de rex et les plus gros (plus de 4,1 kg), ainsi que chez ceux qui ont une brosse à pied fine.

La condition survient lorsque le pelage protecteur ressemblant à un buste sur le nid du lapin s'amincit avec le temps. L'urine debout ou d'autres conditions de cure défavorables peuvent aggraver le problème en irritant les peaux sensibles. La peau exposée, à son tour, peut entraîner des zones douloureuses ou, dans les cas graves, des plaies ouvertes, qui peuvent ensuite s'infecter et devenir un abcès si elles ne sont pas correctement soignées.

Stase gastro-intestinal[[[[éditer]

Le système digestif du lapin, par Ruth Lawson, Otago Polytechnic 26 novembre 2007

La stase gastro-intestinale (stase gastro-intestinale) est une maladie grave et potentiellement mortelle qui survient chez certains lapins où la motilité intestinale est fortement réduite et peut-être complètement arrêtée. Non traitée ou mal traitée, la stase gastro-intestinale peut être fatale en à peine 24 heures.

La stase gastro-intestinale est la condition que la nourriture ne se déplace pas dans l'intestin aussi rapidement que la normale. Le contenu intestinal peut se déshydrater et se comprimer en une masse dure et immobile (intestin affecté) et bloquer le tube digestif du lapin. La nourriture dans un intestin immobile peut également fermenter, provoquant une accumulation importante de gaz et une douleur au gaz qui en résulte chez le lapin.

Le premier symptôme visible de la stase gastro-intestinale peut être que le lapin cesse soudainement de manger. Le traitement comprend souvent un traitement par fluide intraveineux ou sous-cutané (réhydratation par injection d'une solution équilibrée d'électrolytes), un contrôle de la douleur, un massage en douceur pour favoriser l'éjection des gaz et le confort, des substances qui favorisent la motilité intestinale et une surveillance attentive de toutes les entrées et sorties. L'alimentation du lapin peut également être modifiée dans le cadre du traitement pour inclure l'alimentation forcée afin d'assurer une nutrition adéquate. Une intervention chirurgicale visant à supprimer le blocage n'est généralement pas recommandée et est associée à un mauvais pronostic.[36]

Certains lapins sont plus sujets à la stase gastro-intestinale que d'autres. Les causes de la stase gastro-intestinale ne sont pas entièrement comprises, mais on pense que les facteurs contributifs communs incluent le stress, une réduction de l'apport alimentaire, une faible teneur en fibres alimentaires, la déshydratation, la réduction de l'exercice ou le blocage causé par un excès de poil ou de tapis. Les facteurs de stress peuvent inclure des modifications du logement, du transport ou des procédures médicales pendant l'anesthésie. Étant donné que plusieurs de ces facteurs peuvent se produire simultanément (mauvaise structure dentaire entraînant une réduction de l'apport alimentaire, suivie d'un traitement dentaire stressant pour corriger le problème dentaire), il peut être difficile d'établir une cause fondamentale.[37]

La stase gastro-intestinale est parfois diagnostiquée à tort comme des "boules de poils" par les vétérinaires ou les détenteurs de lapins qui ne sont pas familiers avec la maladie.[38][39] Bien que l'on trouve souvent des poils dans l'estomac après un cas mortel de stase gastro-intestinale, on les retrouve également chez des lapins en bonne santé. La formation de nuages ​​et de tissu peut être un facteur prédisposant à l’incidence de la stase gastro-intestinale, mais la cause principale est le changement de motilité des intestins.

problèmes dentaires[[[[éditer]

Les maladies dentaires ont plusieurs causes, à savoir la génétique, un régime alimentaire inapproprié, des lésions de la mâchoire, une infection ou un cancer.

  • Malocclusion: Les dents du lapin sont des rats ouverts et continuent de croître tout au long de leur vie. Chez certains lapins, les dents ne sont pas correctement alignées, une condition appelée malocclusion. En raison de la nature inégale des dents du lapin, il n'y a pas d'usure commune pour contrôler la longueur de la croissance des dents. La malocclusion a trois causes principales, le plus souvent une prédisposition génétique, une blessure ou une infection bactérienne. En cas de malocclusion congénitale, le traitement implique généralement des visites chez le vétérinaire où les dents sont traitées avec une brosse à dents (procédure appelée réduction de la couronne ou, le plus souvent, coupe dentaire) ou, dans certains cas, retirée de manière permanente. Dans le cas d'une malocclusion simple, un bloc de bois pour le lapin peut mâcher, corrigeant ce problème.[[[[référence nécessaire]
  • Eperons molaires: Ce sont des spores qui peuvent pénétrer dans la langue et / ou les joues du lapin et qui sont douloureuses. Celles-ci doivent être établies par un vétérinaire exotique expérimenté et spécialisé dans les soins du lapin, par exemple à l'aide d'une brosse à dents.
  • Ostéoporose: les lapins, en particulier les femmes blessées et ceux qui sont maintenus à l'intérieur sans suffisamment de lumière naturelle, peuvent souffrir d'ostéoporose, des trous apparaissant dans le crâne aux rayons X. Cela reflète l’amincissement général de l’os et les dents commencent à se relâcher dans les orbites, ce qui le rend inconfortable et douloureux pour que l’animal mâche haut. L'incapacité de mâcher du foin approprié peut entraîner la formation de spores molaires, comme décrit ci-dessus, et une perte de poids, entraînant une spirale descendante si elles ne sont pas traitées rapidement. Cela peut être inversé et traité. Un supplément de calcium liquide formulé par les vétérinaires[40] avec de la vitamine D3 et du magnésium peuvent être mélangés à l'eau de boisson du lapin, une à deux fois par semaine, selon les instructions du vétérinaire. Les éperons molaires doivent également être nettoyés par un vétérinaire exotique expérimenté, spécialisé dans les soins du lapin, une fois par mois ou par mois, selon le cas.

Les signes de problèmes dentaires incluent des difficultés à manger, une perte de poids, de petites selles et des dents visiblement envahies par la végétation. Cependant, le ptyalisme a de nombreuses autres causes, notamment des douleurs dues à d'autres causes.[41]

Problèmes respiratoires et conjonctivaux[[[[éditer]

Une maladie sur-diagnostiquée chez le lapin est une infection respiratoire, appelée "snus". Pasteur, une bactérie, est généralement mal diagnostiquée, ce qui est connu pour expliquer l’abus des antibiotiques chez les lapins.[42][[[[référence complète nécessaire] Par exemple, un nez qui coule peut avoir plusieurs causes, notamment une température ou une humidité élevées, un stress extrême, une pollution de l’environnement (telle que des parfums ou de l’encens) ou une infection des sinus. Les options de traitement alternatives incluent l'élimination des contaminants, l'abaissement ou l'augmentation de la température en conséquence et le traitement médical des infections des sinus.[42] Pasteur Vivez naturellement dans les voies respiratoires du lapin et, dans certains cas, il peut fleurir de manière incontrôlable. Dans de rares cas, un traitement antibiotique est nécessaire.

Éternuer peut être un signe de pollution environnementale (comme trop de poussière) ou d'allergie alimentaire.

Les yeux qui coulent et d’autres problèmes conjonctivaux peuvent être dus à une maladie dentaire ou à un blocage du canal lacrymal. La pollution de l'environnement, les maladies de la cornée, l'entropie, la distichiose ou l'inflammation des yeux sont également des causes. Ceci est facile à diagnostiquer et à traiter.[42]

Maladies virales[[[[éditer]

Les lapins sont sujets aux infections par divers virus. Certains ont eu un impact fatal et généralisé.

Essai sur la myxomatose, Île Wardang (Australie) 1938

myxomatose[[[[éditer]

La myxomatose est une menace virulente pour tous les lapins, mais pas pour les humains.[43] L’introduction intentionnelle de la myxomatose dans une Australie ravagée par des lapins a tué environ 500 millions de feralkanines entre 1950 et 1952. Le gouvernement australien ne permettra pas aux vétérinaires d’acheter et d’utiliser le vaccin contre la myxomatose qui protégerait les lapins domestiques de peur que cette immunité ne se répande dans la nature. via les animaux de compagnie échappés et les animaux de compagnie.[44] Cette conséquence potentielle est également une motivation pour l'interdiction des lapins de compagnie dans le Queensland.[45]

En Australie, les lapins vivant en plein air dans les zones riches en moustiques sont vulnérables à la myxomatose. En Europe, les puces sont porteuses de la myxomatose. Dans certains pays, des vaccins annuels contre la myxomatose sont disponibles.

Maladie hémorragique du lapin (RHD)[[[[éditer]

Maladie hémorragique du lapin (RHD), également connu sous le nom maladie hémorragique virale (VHD) ou calicivirus de lapin (RCD)[46] est causée par un calicivirus spécifique du lapin appelé RHDV ou RCV. Découvert en 1983, RHD est très contagieux et généralement mortel. Les premiers signes de la maladie peuvent être limités à la fièvre et à la léthargie, jusqu’à ce que des dommages importants aux organes internes entraînent une respiration, une déglutition, un mucus sanglant et éventuellement le coma et la mort. En interne, l'infection provoque une nécrose du foie et endommage d'autres organes, notamment la rate, les reins et l'intestin grêle.

La MDR, comme la myxomatose, a été intentionnellement introduite pour contrôler les populations de lapins sauvages en Australie et (illégalement) en Nouvelle-Zélande et, dans certaines régions, elle a échappé à la quarantaine. La maladie a tué plusieurs millions de lapins en Chine (involontairement) ainsi qu'en Australie. D'autres épidémies ont été signalées en Bolivie, au Mexique, en Corée du Sud et en Europe continentale. Les populations de lapins néo-zélandais ont rebondi après avoir développé une immunité génétique contre RHD. Jusqu'à présent, la maladie n'a eu aucun effet sur les lièvres et les lièvres sauvages indigènes génétiquement divergents d'Amérique.

Aux États-Unis, un document de l'USDA d'octobre 2013[47] a déclaré:

Le RHD a été découvert aux États-Unis aussi récemment qu'en 2010 et au Canada en 2011. Jusqu'à présent, les épidémies ont été contrôlées rapidement par la quarantaine, le dépeuplement, le suivi des maladies, le nettoyage et la désinfection. Cependant, la perte de lapin a été pour des milliers. Il existe un vaccin RHD, mais son utilisation n’est pas recommandée là où la maladie est répandue chez les animaux sauvages, car il peut masquer les signes de la maladie et n’est pas considéré comme une réponse pratique à une maladie qui se propage aussi rapidement.

Au Royaume-Uni, les rapports de RHD (jusqu'en février 2018) sont envoyés au "babillard" en ligne du British Rabbit Council.[48] Les vaccins pour la conduite à droite sont disponibles et obligatoires au Royaume-Uni.

Virus du Nil occidental[[[[éditer]

Le virus du Nil occidental constitue une autre menace pour les lapins domestiques et sauvages.[49] C'est une maladie mortelle et, bien que des vaccins soient disponibles pour d'autres espèces, personne n'est spécifiquement mentionné pour les lapins.[50]

Cou tordu et champignons parasites[[[[éditer]


Cou tordu (ou la tête en biais) est une affection qui peut être fatale chez le lapin en raison de la désorientation qui en résulte et qui conduit l’animal à arrêter de manger et de boire.[[[[référence nécessaire] Les infections de l'oreille interne ou les acariens de l'oreille, ainsi que les maladies ou les blessures qui affectent le cerveau (y compris les accidents vasculaires cérébraux), peuvent entraîner des rides du cou. La cause la plus commune, cependant, est un champignon microscopique parasite appelé Encephalito son Cuniculi (E. cuniculi). Notez que: "Malgré environ la moitié des lapins porteurs de l’infection, seule une petite partie de ces cas présente une maladie".[51] Certains vétérinaires recommandent maintenant de traiter les lapins[[[[explication nécessaire] contre E. cuniculi.[[[[référence nécessaire] Les médicaments habituels pour le traitement et la prévention sont les anthelminthiques benzimidazoliques, en particulier le fenbendazole (également utilisé comme agent vermifuge chez d’autres espèces animales). Au Royaume-Uni, le fenbendazole (sous le nom de marque) Panacur Lapin), vendu en vente libre sous forme de pâte orale en traitement de neuf jours. Le fenbendazole est particulièrement recommandé pour les lapins élevés en colonies et à titre préventif avant de mélanger de nouveaux lapins.[51]

flys AVC[[[[éditer]

Frappe de vol ou coup de lucarne (Lucilia sericata) est une affection qui se produit lorsque les mouches (en particulier les botflies) pondent leurs œufs dans le pelage humide ou sale d’un lapin ou dans une plaie ouverte. En moins de 12 heures, les œufs creusent dans le stade larvaire de l'avion, appelé asticot. D'abord petit, mais atteignant rapidement 15 millimètres de long, l'abdomen peut griller dans la peau et se nourrir des tissus d'un animal, entraînant un choc et la mort. Les lapins les plus vulnérables sont ceux qui ont des problèmes de santé, sont sédentaires et ceux qui ne nettoient pas leurs zones d'excrétion. Les lapins atteints de diarrhée doivent être inspectés pour détecter les attaques de vol, en particulier pendant les mois d'été.[52] Le traitement actuel Rearguard® (de Novartis) est approuvé au Royaume-Uni pendant 10 semaines par application pour la prévention des attaques par évasion.[53]

Nature morte avec des chants, par Johann Georg Seitz (1870)

À partir de 2017, il y avait au moins 305 races de lapin dans 70 pays du monde.[54] L’American Rabbit Breeders Association reconnaît actuellement 49 races de lapins[55] et le British Rabbit Council reconnaissent 106.[56] L'élevage sélectif a produit des lapins de taille allant du nain au géant. Partout dans le monde, les lapins sont élevés comme animaux domestiques cuniculture) pour leur viande, fourrure et laine, et aussi par les amateurs et les amateurs comme animaux de compagnie.

Les lapins ont été élevés de manière sélective depuis l'Antiquité pour atteindre certaines propriétés souhaitées.[57] Les variations comprennent la taille et la forme du corps, le type de frange (y compris la longueur et la texture des cheveux), la couleur du pelage, le pavillon (oreille droite ou boucle) et la longueur de l'oreille.[58] Comme pour tout animal, les habitudes des lapins domestiques varient en fonction de facteurs tels que le niveau d'énergie et la recherche d'informations.

La plupart des déficiences génétiques chez le lapin domestique (comme des problèmes dentaires chez la race Holland Lop) sont dues à des gènes récessifs.[[[[référence nécessaire] La génétique est soigneusement suivie par les amateurs qui montrent aux lapins qu'ils génèrent des erreurs.

Comme animal de compagnie[[[[éditer]

Un lapin nain âgé de 9 mois se rend à l'extérieur avec un harnais et une ficelle

Les lapins ont été gardés comme animaux de compagnie dans les pays occidentaux depuis les années 1800, mais en raison de l'histoire dévastatrice des lapins sauvages en Australie, les animaux domestiques sont illégaux comme animaux de compagnie dans le Queensland.[3] Selon sa taille, un lapin peut être considéré comme un type d'animal à poche. Les lapins peuvent se lier aux humains,[59] peut apprendre à suivre des commandes vocales simples et à venir quand ils sont appelés,[24]:166 et est curieux et enjoué.

Les lapins ne sont pas de bons animaux de compagnie pour les jeunes enfants, car ils sont fragiles et peuvent être facilement endommagés par une manipulation brutale. Ils peuvent mordre lorsqu'ils sont blessés ou effrayés. Ils sont facilement effrayés par les bruits forts et les mouvements brusques.[60] Avec des conseils appropriés, les lapins peuvent être formés pour vivre parfaitement à l'intérieur.[61]

Les lapins sont particulièrement populaires comme animaux de compagnie aux États-Unis pendant la saison de Pâques, en raison de leur lien avec la fête. Cependant, les maisons d’animaux acceptant les lapins se plaignent que, pendant les semaines et les mois qui suivent Pâques, le nombre de lapins non désirés et négligés achetés comme "cadeaux" de Pâques, augmente, en particulier pour les enfants.[62] Des problèmes similaires se posent dans les zones rurales après les foires de comté, etc., dans les pays où les lapins sont des prix légaux dans les jeux forains.

Ainsi, de nombreuses communautés humaines, refuges pour animaux et groupes de secours disposent de lapins disponibles pour l'adoption d'animaux domestiques. Les races de lapins de fantaisie sont souvent achetées dans des animaleries, des éleveurs privés et des amateurs.

Huskaniner[[[[éditer]

Un lapin domestique qui partage une pomme

Les lapins peuvent être gardés comme de petits animaux domestiques et les espaces "protégés des lapins" réduisent les risques associés à leur besoin réel de mastiquer.[20][21] Les lapins sont des bacs à litière légers formés[63] et un lapin vivant à l'intérieur peut être moins sensible aux dangers des prédateurs, des parasites, des maladies, des intempéries et des pesticides, ce qui augmente sa longévité.[20] Les lapins sont souvent compatibles avec leurs semblables, avec des oiseaux ou des cobayes, mais leur perception diffère des dangers de la coexistence d'espèces différentes. Par exemple, alors que les lapins peuvent synthétiser leur propre vitamine C, les cobayes ne le peuvent pas. Les deux espèces ne se nourrissent donc pas du même régime. La plupart des lapins ont également tendance à être plus forts que les cobayes, ce qui peut causer des blessures volontaires ou accidentelles.[64] Certaines personnes considèrent les lapins de compagnie, bien qu'ils soient assez grands.

Deux lapins domestiques dans sa poubelle

Tenir un lapin comme colocataire est devenu populaire dans son livre de 1981 par Sandy Crook Votre Français Lop.[[[[référence nécessaire] En 1983, lors de l'American Family Pet Show à Anaheim, en Californie (auquel ont assisté 35 000 personnes), Crook a présenté ses expériences personnelles vécues avec un lapin d'intérieur comme preuve de la liaison d'un lapin humain.[65] À la fin des années 1980, il était de plus en plus courant que les poubelles dressent un lapin et le gardent à l'intérieur par la suite.[[[[référence nécessaire] La publication de Marinell Harriman House Rabbit Handbook: Comment vivre avec un lapin urbain en 1985. (La cinquième édition du livre a été publiée en 2013.)[66]

En tant que descendants domestiques d'animaux de proie sauvages, les lapins sont des créatures alertes et chronométrées qui étonnent assez facilement. Beaucoup de leurs comportements sont déclenchés par la réaction de combat ou de fuite aux menaces perçues. According to the House Rabbit Society, the owner of a pet rabbit can use various behavioral approaches to gain the animal's trust and reduce aggression, though this can be a long and difficult process.[27]

In addition, there is evidence to suggest that young rabbits that occupy the periphery of the "litter huddle" obtain less milk from the mother and, as a result, have a lower weight. It has been suggested that this factor may contribute to behavioural differences in litter mates during adolescence.[67]

Omsorg[[[[éditer]

Not all Veterinarians will treat rabbits, and pet owners may have to seek out an Exotic Animal Veterinarian for their rabbit's care. Rabbits need regular checkups at the veterinarian because they may hide signs of illness or disease. Additionally, rabbits need regular maintenance in the form of being able to chew on something and having their nails trimmed regularly. A technique known as a "bunny burrito" (or less alliteratively a "rabbit burrito")[[[[référence nécessaire] helps a pet person manage a rabbit by surrounding it with a towel so that the animal cannot leap away, scratch with its front or back feet, or reach around and bite the person handling it. The name comes from the fact that the bunny looks like the filling of a burrito (with the towel acting as the tortilla).

Advantages and disadvantages[[[[éditer]

The advantages of keeping rabbits as pets is that they are quiet, clean, smart, cute, and soft. They may or may not react favorably to handling and petting depending on their personality and how they were raised. There are also many different sizes and characteristics available, owing to a long history of breeding. Rabbits are friendly to each other and are often compatible with other pets. Rabbits are herbivores and their diet is relatively simple. Compared to other small animals kept as pets, rabbits are physically robust creatures with strong hind legs that enable them to run fast, and they have powerful teeth. Rabbits should never be picked up by the ears or the “scruff” on the back of their neck. Because "their skeletons are light compared to their bodies, and they susceptible to trauma from falling, twisting, and kicking".[68] Rabbits breed rapidly and so it is often easy, and affordable, to find one to buy or adopt.

Some disadvantages of keeping rabbits as pets is that they may chew many things in the house. Unneutered male rabbits may spray their territory with a strong-smelling urine, unspayed female urine is also pungent, and so the litter box may smell. Rabbits can bite and scratch, and may do so to communicate displeasure, or if ignored; it is a part of normal communication and cannot be stopped entirely. They have to be picked up and handled properly to avoid injury to the rabbit or the owner. They may leave faeces around the house and are not always that conscious of leaving their droppings in the litter box. Rabbits can potentially be aggressive and territorial. Some rabbits may also be unfriendly, and then would be unsuitable as pets for children.

Rabbits have a different body language to the most common domestic pets: cats and dogs. If someone wants a rabbit and is only familiar with those pet animals, then they would have to learn a lot about caring for this species and the behaviour of rabbits. They are often compared to guinea pigs but they may be as similar, in care and behaviour, to guinea pigs as they are to cats. Like cats, they are smart and can be litterbox trained. They also use their teeth and claws as weapons of defense and they can jump like a cat. They are quiet like a cat and independent, but they are also quite curious. Another animal they might be compared to is a chinchilla.

As livestock[[[[éditer]

Rabbits have been kept as livestock since ancient times for their meat, wool, and fur. In modern times, rabbits are also utilized in scientific research as laboratory animals.

Meat rabbits[[[[éditer]

Breeds such as the New Zealand and Californian are frequently utilized for meat in commercial rabbitries. These breeds have efficient metabolisms and grow quickly; they are ready for slaughter by approximately 14 to 16 weeks of age.

Rabbit fryers are rabbits that are between 70 and 90 days of age, and weighing between 3 and 5 lb (1 to 2 kg) live weight. Rabbit roasters are rabbits from 90 days to 6 months of age weighing between 5 and 8 lb (2 to 3.5 kg) live weight. Rabbit stewers are rabbits from 6 months on weighing over 8 lb.

Any type of rabbit can be slaughtered for meat, but those exhibiting the "commercial" body type are most commonly raised for meat purposes. Dark fryers (any other color but albino whites) are sometimes lower in price than albino fryers because of the slightly darker tinge of the fryer (purely pink carcasses are preferred by consumers) and because the dark hairs are easier to see than if there are residual white hairs on the carcass. There is no difference in skinability.

Wool rabbits[[[[éditer]

Rabbits such as the Angora, American Fuzzy Lop, and Jersey Wooly produce wool. However, since the American Fuzzy Lop and Jersey Wooly are both dwarf breeds, only the much larger Angora breeds such as the English Angora, Satin Angora, Giant Angora, and French Angoras are used for commercial wool production. Their long fur is sheared, combed, or plucked (gently pulling loose hairs from the body during molting) and then spun into yarn used to make a variety of products. Angora sweaters can be purchased in many clothing stores and is generally mixed with other types of wool. Rabbit wool, called Angora, is 2.5 times warmer than sheep's wool.[69]

Peaux de Lapin ("Rabbit skins") by Edme Bouchardon (1737)

Fur rabbits[[[[éditer]

Rabbit breeds that were developed for their fur qualities include the Rex with its plush texture, the Satin with its lustrous color, and the Chinchilla for its exotic pattern. White rabbit fur may be dyed in an array of colors that aren't produced naturally. Rabbits in the fur industry are fed a diet focused for robust coat production and pelts are harvested after the rabbit reaches prime condition, which takes longer than in the meat industry. Rabbit fur is used in local and commercial textile industries throughout the world. China imports much of its rabbit fur from Scandinavia (80%) and some from North America (5%), according to the USDA Foreign Agricultural Service GAIN Report CH7607.[[[[référence nécessaire]

Laboratory rabbits[[[[éditer]

Rabbits have been and continue to be used in laboratory work such as production of antibodies for vaccines and research of human male reproductive system toxicology. In 1972, around 450,000 rabbits were used for experiments in the United States, decreasing to around 240,000 in 2006.[70] The Environmental Health Perspective, published by the National Institute of Health, states, "The rabbit [is] an extremely valuable model for studying the effects of chemicals or other stimuli on the male reproductive system."[71] According to the Humane Society of the United States, rabbits are also used extensively in the study of bronchial asthma, stroke prevention treatments, cystic fibrosis, diabetes, and cancer.

The New Zealand White is one of the most commonly used breeds for research and testing.

Animal rights activists generally oppose animal experimentation for all purposes, and rabbits are no exception.[[[[improper synthesis?] The use of rabbits for the Draize test,[72] which is used for, amongst other things, testing cosmetics on animals, has been cited as an example of cruelty in animal research. Albino rabbits are typically used in the Draize tests because they have less tear flow than other animals, and the lack of eye pigment makes the effects easier to visualize.[73]

Housing[[[[éditer]

Rabbits shouldn't live outdoors in hutches.

hutches, which only somewhat provide protection from the elements in winter and keep rabbits cool in summer heat.  To protect from predators, rabbit should stay indoors,or situated in a fenced yard, shed, barn, or other enclosed structure, which may also contain a larger pen for exercise.[74]        Rabbits in such an environment can alternatively be allowed to roam the secured area freely, and simply be provided with an adapted doghouse for shelter.  A more elaborate setup is an artificial warren.

Exhibition[[[[éditer]

Conformation shows[[[[éditer]

Show rabbits are an increasingly popular activity. Showing rabbits helps to improve the vigor and physical behavior of each breed through competitive selection. County fairs are common venues through which rabbits are shown in the United States and many other countries. Rabbit clubs at local to national levels hold many shows each year. On any given weekend one may be able to find a show in most regions of the United States and the United Kingdom. Although only purebred animals are shown, a pedigree is not required to enter a rabbit in show sanctioned by the American Rabbit Breeders Association show but is required to register a rabbit with the ARBA.; a rabbit must be registered in order to receive a Grand Champion certificate.[75]

Children's clubs such as 4-H also include rabbit shows, usually in conjunction with county fairs. The ARBA holds an annual national convention which has as many as 25,000 animals competing for form all over the world. The national show moves to a different city each year. The ARBA also sponsors youth programs for families as well as underprivileged rural and inner-city children to learn responsible care and breeding of domestic rabbits.

Show jumping[[[[éditer]

Rabbit show jumping, a form of animal sport between rabbits, began in the 1970s and has since become popular in Europe, particularly Sweden and the United Kingdom. When rabbit jumping was first starting out, the rules of competition were the same as horse jumping rules. However, rules were later changed to reflect a rabbit's abilities. The first national championship for rabbit show jumping was held in Stockholm, Sweden in 1987.[76] Any rabbit, regardless of breed, may participate in this kind of competition, as it is based on athletic skill.

Voir aussi[[[[éditer]

références[[[[éditer]

  1. ^ un b c Irving-Pease, Evan K.; Frantz, Laurent A.F.; Sykes, Naomi; Callou, Cécile; Larson, Greger (2018). "Rabbits and the Specious Origins of Domestication". Trends in Ecology & Evolution. 33 (3): 149–152. doi:10.1016/j.tree.2017.12.009. ISSN 0169-5347.
  2. ^ Lovett, Ian (19 April 2014). "When Delight Turns to Reality, It's Goodbye, Easter Bunny". New York Times. récupéré 18 February 2018.
  3. ^ un b "Rabbit Laws in QLD: Real life threat". Greencross Vets. récupéré 18 February 2018.
  4. ^ Anthon, Charles (1850). A System of Ancient and Mediæval Geography for the Use of Schools and Colleges. s. 14.[[[[full citation needed]
  5. ^ "Heritage Rabbits – Belgian Hare". The Livestock Conservancy. récupéré 21 February 2018. Status: Threatened
  6. ^ "Hare Survey – Submitted by the Rare Breed Rabbits Group". American Belgian Hare Club. récupéré 21 February 2018.
  7. ^ Online Etymology Dictionary[[[[full citation needed]
  8. ^ "The Collective Noun Page". récupéré January 30, 2008.[[[[full citation needed]
  9. ^ "Genome of Oryctolagus cuniculus (rabbit)". NCBI.NLM.NIH.gov. Washington, DC: United States National Institutes of Health. récupéré 19 February 2018.
  10. ^ Gissi, C.; Gullberg, A.; Arnason, U. (1998). "The complete mitochondrial DNA sequence of the rabbit, Oryctolagus cuniculus». Genomics. 50 (2): 161–169. doi:10.1006/geno.1998.5282. PMID 9653643.
  11. ^ Carneiro, M (2011). "The Genetic Structure of Domestic Rabbits". Molecular Biology and Evolution. 28 (6): 1801–1816. doi:10.1093/molbev/msr003. PMC 3695642. récupéré 19 February 2018.
  12. ^ Maertens, L. (1999). "Towards reduced feeding costs, dietary safety and minimal mineral excretion in rabbits: A review". World Rabbit Science. 7 (2): 65–74. récupéré 24 February 2018.
  13. ^ "Hay and Pellets: What do you feed a bunny?". IndianaHRS.org. House Rabbit Society, Indiana Chapter. récupéré 24 February 2018.
  14. ^ Official Guidebook to Raising Better Rabbits and Cavies. Bloomington, Illinois: American Rabbit Breeders Association. 1991.
  15. ^ Rees Davies, R.; Rees Davies, J. A. E. (2003). "Rabbit Gastro-intestinal Physiology" (PDF). Vet. Clin. Exot. Anim. 6: 139–153. doi:10.1016/S1094-9194(02)00024-5.
  16. ^ "Rabbit – Nutrition & Management". RabbitChow.com. Purina Mills. April 19, 2011.[[[[unreliable source]
  17. ^ Maertens, L.; Labas, F.; Szendro, Z. S. (2006). "Rabbit Milk: A review of quantity, quality, and non-dietary affecting factors". Official Journal of the World Rabbit Science Association. 14 (4). doi:10.4995/wrs.2006.565. récupéré 19 February 2018.
  18. ^ Bremel (University of Wisconsin), Robert D.; Jensen (Handbook of Milk Composition), R.G. "Milk Composition – Species Table". Lactation Biology. University of Illinois – Department of Animal Sciences. récupéré 19 February 2018.
  19. ^ un b c "What's the Lifespan of a Rabbit?". Rabbit.org. House Rabbit Society. récupéré October 2, 2015.
  20. ^ un b c "Outdoor and Indoor Hazards". Rabbit.org. House Rabbit Society.
  21. ^ un b "Chewing". Rabbit.org. House Rabbit Society. récupéré February 25, 2010.
  22. ^ Dawson, Bronwyn (July 10, 2011). "Dealing with Medical Emergencies". House Rabbit Journal. House Rabbit Society. II (4). récupéré October 2, 2015. A differently formatted version is also available here.
  23. ^ Krempels, Diana. "Rabbit Health: Spay or Neuter My Rabbit?". Bio.Miami.edu. Miami University College of Arts and Sciences, Department of Biology. Archived from the original on December 7, 2014. récupéré October 3, 2015.
  24. ^ un b c Pavia, Audrey (2003). Rabbits for Dummies. New York: Wiley. ISBN 978-0-7645-0861-5.
  25. ^ un b "Spaying and Neutering". Rabbit.org. House Rabbit Society. récupéré 29 octobre 2007.
  26. ^ "Litter Training". Rabbit.org. House Rabbit Society. récupéré October 3, 2015.
  27. ^ un b Davis, Susan (2 April 2013). "Aggression". House Rabbit Society. récupéré 21 March 2018.
  28. ^ "Health Concerns". Rabbit.org. House Rabbit Society. récupéré April 19, 2012.
  29. ^ British Veterinary Association Rabbit Care Downloads http://www.link2content.co.uk/uploads/bva/rabbit.pdf[[[[permanent dead link]
  30. ^ "Archived copy" (PDF). Archived from the original (PDF) on 2009-02-25. récupéré 2008-05-26.CS1 maint: copie archivée en tant que titre (lien) Intervet vaccination literature.[[[[full citation needed]
  31. ^ "Why Rabbits Should Not Be Declawed". www.rabbit.org.
  32. ^ "Rabbit Care: Rabbit Never Do's". www.rabbitwise.org.
  33. ^ Guarraci, F.; Knapp, B. (1999). "An electrophysiological characterization of ventral tegmental area dopaminergic neurons during differential pavlovian fear conditioning in the awake rabbit" (PDF). Behavioural Brain Research. 99 (2): 169–179. doi:10.1016/S0166-4328(98)00102-8. PMID 10512583.
  34. ^ un b McBride, Anne; Day, Simone; McAdie, Tina; Meredith, Anna; Barley, Jasmine; Hickman, Janice; Lawes, Lesley (2006). "Trancing rabbits: Relaxed hypnosis or a state of fear?". Proceedings of the VDWE International Congress on Companion Animal Behaviour and Welfare. Sint-Niklaas, Belgium: Vlaamse Dierenartsenvereniging (VDV): 135–137. Archived from the original on July 12, 2016. HopperHome PDF archived November 24, 2010.
  35. ^ "Housing". Rabbit.org. House Rabbit Society.
  36. ^ Harkness, John E. (2010). Biology and Medicine of Rabbits and Rodents (5th ed.). Ames, Iowa: Wiley-Blackwell. pp. 306–308. ISBN 978-0-8138-1531-2.
  37. ^ Jenkins, Jeffery (1997). "Gastrointestinal Diseases". In Hillyer, E. V.; Quesenberry, K. (eds.). Ferrets, Rabbits and Rodents: Clinical Medicine and Surgery. Philadelphia: W.B. Saunders Co. pp. 178–179. ISBN 978-0-7216-4023-5.
  38. ^ House Rabbit Society: Sluggish Motility in the Gastrointestinal Tract[[[[full citation needed]
  39. ^ University of Miami Department of Biology: Gastrointestinal Stasis, The Silent Killer[[[[full citation needed]
  40. ^ "Zolcal D liquid calcium". www.vetark.co.uk. récupéré 2016-12-16.
  41. ^ "Differential diagnosis for ptyalism". www.medirabbit.com.
  42. ^ un b c Respiratory Disease by Susan A. Brown
  43. ^ "Myxomatosis (Chapter 2.6.1)" (PDF). Manual of Diagnostic Tests and Vaccines for Terrestrial Animals ("Terrestrial Manual 2014"). World Organization for Animal Health (OIE) (Lagomorpha (Chapter 2.6)): 1–18. May 2014. récupéré 19 February 2018.
  44. ^ "A Statement from the Chief Veterinary Officer (Australia) on myxomatosis vaccine availability in Australia". Australian Government – Department of Agriculture and Water Resources. 12 September 2017. récupéré 19 February 2018.
  45. ^ "Restricted Invasive Animals – Rabbit". Queensland [Australia] Government – Business Queensland. 22 November 2017. récupéré 18 February 2018.
  46. ^ Center for Food Security & Public Health; Institute for International Cooperation in Animal Biologics (September 2007). "Rabbit Hemorrhagic Disease: Viral Hemorrhagic Disease of Rabbits, Rabbit Calicivirus Disease" (PDF). CFSPH.IAState.edu. Iowa State University College of Veterinary Medicine. récupéré October 3, 2015.
  47. ^ Animal and Plant Health Inspection Service – Veterinary Services (October 2013). "Rabbit Hemorrhagic Disease: Standard Operating Procedures: 1. Overview of Etiology and Ecology" (PDF). Foreign Animal Disease Preparedness and Response Plan (FAD PReP). United States Department of Agriculture: 1–11. récupéré 19 February 2018.
  48. ^ "Notice Board". The British Rabbit Council. récupéré 19 February 2018.
  49. ^ Mancinelli, Elisabetta; Cousquer, Glen. "West Nile virus infection (Lapis)". Vetstream. ISSN 2398-2969. récupéré 21 February 2018.
  50. ^ Suen (et al.), Willy W. (2015). "Experimental West Nile Virus Infection in Rabbits: An Alternative Model for Studying Induction of Disease and Virus Control". Pathogens. 4 (3): 529–558. doi:10.3390/pathogens4030529. PMC 4584271. PMID 26184326.
  51. ^ un b "Rabbits and E. cuniculi (Encephalatizoon cuniculi)". Rabbit Welfare Association & Fund. 4 May 2013. récupéré 18 February 2018.
  52. ^ Harriman, Marinell. "Fly Strike". House Rabbit Society. récupéré 21 February 2018.
  53. ^ "Summary of [Rearguard] Product Characteristics (AN. 01134/2015)" (MS Word document). Veterinary Medicines Directorate. Government of the United Kingdom (gov.uk). 15 December 2015. récupéré 21 February 2018.
  54. ^ "Data export". DAD-IS (Domestic Animal Diversity Information System). FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations). 21 November 2017. récupéré 30 March 2018.
  55. ^ "ARBA Recognized Breeds". American Rabbit Breeders Association. récupéré 18 February 2018.
  56. ^ "Breed Standards 2016-2020" (PDF). The British Rabbit Council. récupéré 18 February 2018.
  57. ^ Whitman, Bob D. (October 2004). Domestic Rabbits & Their Histories: Breeds of the World. Leawood KS: Leathers Publishing. ISBN 978-1585972753.
  58. ^ "Longest ears on a rabbit". Guinness World Records. récupéré 9 February 2018.
  59. ^ Ramnaraine, Amy (12 January 2017). "Bonding With Your Rabbit". House Rabbit Society. récupéré 21 March 2018.
  60. ^ Mixon, Carolyn (10 July 2011). "Children and Rabbits". House Rabbit Society. récupéré 28 February 2018.
  61. ^ "Rabbit Facts – Top 20 Facts about Rabbits".
  62. ^ "Easter Rabbits". ABC7 News. Chicago: WLS-TV. April 4, 2007. Archived from the original on February 2, 2009.
  63. ^ "Litter Training". House Rabbit Society. récupéré 18 February 2018.
  64. ^ Rubins, Suzanne. "Guinea Pigs as Rabbit Buddies". Rabbit.org. House Rabbit Network. Archived from the original on September 10, 2012. récupéré June 10, 2009.
  65. ^ Crook, Sandy (1986). Lop Rabbits as Pets. T.F.H. Publications. s. 8.[[[[non-primary source needed]
  66. ^ Harriman, Marinell (2013). House Rabbit Handbook: How to Live with an Urban Rabbit (5th ed.). Drollery Press. ISBN 978-0940920187.
  67. ^ Reyes-Meza, Veronica; Hudson, Robyn; Martínez-Gómez, Margarita; Nicolás, Leticia; Rödel, Heiko G.; Bautista, Amando (2011-10-24). "Possible contribution of position in the litter huddle to long-term differences in behavioral style in the domestic rabbit". Fysiologi og oppførsel. 104 (5): 778–785. doi:10.1016/j.physbeh.2011.07.019. PMID 21803066.
  68. ^ O'Meara, Holly (10 February 2013). "An Uplifting Experience". House Rabbit Journal (Fall 1998). 3 (11). récupéré 1 April 2018.
  69. ^ [1][[[[full citation needed]
  70. ^ Kulpa-Eddy, Jodie; Snyder, Margaret; Stokes, William (2008). "A review of trends in animal use in the United States (1972–2006)" (PDF). AATEX. Japanese Society for Alternatives to Animal Experiments (14, Special Issue: Proceedings of the 6th World Congress on Alternatives & Animal Use in the Life Sciences, August 21–25, 2007): 163–165. Archived from the original (PDF) on March 13, 2012. récupéré October 3, 2015.
  71. ^ Morton, Daniel (April 1988). "The use of rabbits in male reproductive toxicology". Environmental Health Perspectives. États-Unis National Institutes of Health. 77: 5–9. doi:10.2307/3430622. JSTOR 3430622. PMC 1474531. PMID 3383822.
  72. ^ Prinsen, M. K. (2006). "The Draize Eye Test and in vitro alternatives:A left-handed marriage?". Toxicology in Vitro. 20 (1): 78–81. doi:10.1016/j.tiv.2005.06.030. PMID 16055303.
  73. ^ Dawn, Karen (2008). Thanking the Monkey: Rethinking the Way we Treat Animals. New York: HarperCollins. pp. 239–40. ISBN 978-0-06-135185-3. récupéré March 12, 2013.
  74. ^ "Rabbit Housing Options". IndianaHRS.org. House Rabbit Society, Indiana Chapter.
  75. ^ "Official Show Rules". American Rabbit Breeders Association. 2009.[[[[full citation needed]
  76. ^ Hopping versus Agility. (N.D.). Retrieved from https://rabbithopping.com/p/hopp

Liens externes[[[[éditer]


Pourquoi les devis d'électricien sont-ils aussi élevés ? Cliquer sur ce bouton pour comprendre les calculs !



Le électricité du lieu de vie doit fournir des réponses à la norme NF C 15-150. Hors de question, par exemple, de doubler à outrance le volume de prises sur le circuit de commercialisation. Pour augmenter le volume de lignes, il faut adapté des boîtiers de dérivation. n